دولي

La sécurité française attaque un journaliste syrien à coups de matraque à Paris

Storm – suivis

 Hier, samedi, les forces de sécurité françaises ont sévèrement battu un journaliste syrien qui participait à la couverture des manifestations dans la capitale, Paris.

 Les pionniers des réseaux sociaux ont diffusé une image montrant le journaliste syrien Amir al-Halabi soigné à l’hôpital après avoir été sévèrement battu à la tête et au visage avec des matraques par des policiers français, alors qu’il couvrait des manifestations contre le juge de sécurité.

 La loi comprend l’interdiction de filmer et de circuler des policiers français, et d’imposer des amendes aux contrevenants de 45 000 euros et une peine d’emprisonnement générale.

 La nouvelle loi a irrité les Français, qui la considéraient comme une atteinte à la liberté d’expression et aux valeurs de la liberté en général. Exposé dans la constitution française.

 Il est à noter que le journaliste syrien, Amir al-Halabi, travaille comme photographe en collaboration avec l’agence de presse française AFP, après son arrivée en France il y a environ 3 ans, après s’être distingué en couvrant des événements sur le terrain à Alep, en Syrie.

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.

زر الذهاب إلى الأعلى

أنت تستخدم إضافة Adblock

فضلا تعطيل إضافة حاجب الإعلانات لتصفح الموقع